Clicky

contact@chapelet.biz

Votre panier est vide.

0

Un objet de dévotion, de piété et de méditation tel que le chapelet est amené à être très souvent utilisé par celui qui prie ou celui qui médite.
Sa très grande fréquence d’utilisation dans de nombreuses cultures et spiritualités du monde nécessite une très grande fabrication et par conséquent de nombreuses matières premières.

C’est pourquoi dans toutes les cultures où on utilise le chapelet comme objet rituel, les graines montées sur des cordelettes sont communément en bois.
Dans les temps où leur fabrication était réalisée de façon artisanale à la main, les croyants ou les méditants taillaient les graines dans différentes essences de bois, en fonctions des arbres qui se trouvaient dans l’écosystème environnant, arbres auxquels on attribue généralement des vertus bienfaitrices ou spirituelles.
De plus, lors des récitations des prières, des mantras ou encore des méditations, le fait d’égréner des perles de bois poncées est très agréable sous les doigts et facilite son usage.

Par exemple, on utilise traditionnellement dans la culture hindouiste des graines de margousier (Azadichta indica), aux qualités antiseptiques dans la médecine ayurvédique.
Dans la culture bouddhiste, on utilise pour les chapelets, appelés communément Mâlâ, les graines noires du Sapindus mukurossi, un petit arbre au tronc court de couleur jaune-orangé que l’on trouve présent du sud de la Chine à l’Himalaya. Cet arbre est connu pour son utilisation dans la fabrication de savon et pour ces vertus purifiantes.

Dans la culture catholique, on utilise le plus souvent deux essences de bois pour créer les graines qui constituent le chapelet.
La première de ces deux essences est le bois de rosier, très souvent utilisé en parfumerie car très parfumé naturellement, mais aussi en ébénisterie du fait de sa couleur ou à veine rosée. Symboliquement, le bois de rose exprime le don de soi, ce qui dans le catholicisme, est un point essentiel de l’être moral qui doit faire preuve de charité et de dévotion envers Dieu, le Christ et la Sainte Vierge.

L’autre essence de bois utilisée, qui est par ailleurs le plus courant et le plus symbolique dans la fabrication de chapelet catholique, est le bois d’olivier.
En effet, ce bois est très répandu dans la région du pourtour méditerranéen et certainement le plus vénéré.
Il est le symbole de la longévité, de la force, de la fidélité mais il est surtout pour les chrétiens le symbole de la paix et de la réconciliation, car le rameau d’olivier fut choisi par Dieu pour signifier à Noé la fin du déluge et le commencement de la décrue des eaux, épisode biblique en lui-même symbole du pardon de Dieu.

De nos jours, on trouve de nombreux chapelets constitués de graines en bois de différentes teintes : marron, noir, plus ou moins clair, mais aussi de différentes couleurs telles que jaune, vert, orange… généralement offerts aux enfants communiants ou élevés dans la pratique de la foi quelle qu’elle soit.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.