Clicky

contact@chapelet.biz

Votre panier est vide.

0

A présent, laissez-nous vous parler d’un chapelet qui, au départ, n’existait pas dans le culte d’une autre grande religion du monde, à savoir la religion musulmane.

Voici l’histoire d’un petit garçon né en France, dont les parents sont marocains, est qui un jour interrogea l’Imam de son quartier sur la prière et le chapelet :

  • Imam, dis-moi, mon père m’a appris à prier la gloire d’Allah et le prophète, mais je n’arrive pas à savoir où j’en suis quand je récite les 99
  • Soubhan Allah ». Tu sais, c’est dur de ne pas perdre le compte. Que puis-je faire pour aller au bout de ma prière ?
  • Petit, la sagesse me dicte de t’inciter à imiter le prophète lorsqu’il récitait les 99 « Soubhan Allah ». A l’époque, il ne se servait que de ses doigts. Mais, vu ton age, je te conseille d’avoir recours au chapelet que, nous autres musulmans, avons, à travers le temps, acquis pour nous aider à mieux prier. Sais-tu comment s’appelle ce chapelet ?
  • Non, Imam.
  • Il se nomme le tasbih, ou bien le sbih, ou encore le misbaha.
  • A quoi ressemble-t-il ?
  • C’est un bracelet constitué de perles de bois. Mais il peut aussi être fait de noyaux d’olives, d’ivoire, d’ambre, de perles ou même de plastique.
  • Et de combien de perles est-il fait ?
  • Il peut être fait de 99 perles ou bien de 33 perles.
  • Pourquoi ?
  • Dans la récitation des prières, il te faudra répéter 99 fois, c’est-à-dire à chaque bille : « Subhan Allah, Alhamdoulilah, AllahouAkbar », ce qui signifie : « Gloire à Allah, Louange à Allah, Allah est Grand ». et cela si tu utilises un chapelet long.
  • Et si j’utilise un chapelet à 33 perles ?
  • Si tu utilises un chapelet court, il te faudra répéter 33 fois Subhan Allah, 33 fois Alhamdoulilah et 33 fois Allahou Akbar.
  • Mais, Imam, est-ce bien de prier en utilisant un chapelet ?
  • Considères, mon enfant, qu’il t’est aujourd’hui permis d’utiliser le chapelet mais, quand tu auras acquis une bonne connaissance de la Tradition, je t’invite alors, tout comme le prophète, à te servir de tes doigts qui, de toutes les façons de prier, est certainement la meilleure. Car n’oublie pas, fils, que « tout bien réside dans le fait de suivre les anciens et que tou mal provient des innovations de ceux venus après eux

Aucun produit ne correspond à votre sélection.